Qui sommes-nous ?

L’OEcocentre de la Bergerie s’inscrit, en collaboration avec les acteurs du territoire, dans une démarche environnementale durable et responsable.

Notre labellisation Ecogîte « OR » par les Gîtes de France en 2012 atteste de nos performances d’éco-réhabilitation et d’éco-gestion.
Le corps de ferme a été réhabilité avec des matériaux bio-sourcés : briques et laine de chanvre, copeaux de liège, linoleum, menuiserie en bois certifié, bardage non traité (mélèze).
Une attention particulière à la préservation de la ressource en eau, sans nuire au bien-être de nos hôtes, grâce à notre phyto-épuration des eaux usées, à la récupération des eaux de pluie, à la gestion différenciée des espaces verts, aux éco-douches.
Des énergies renouvelables : panneaux solaires pour l’eau chaude sanitaire, chaudières alimentées grâce au bois issus de l’entretien des forêts et haies locales, matériaux naturels isolants, voiture électrique, électricité 100% renouvelable… un confort pour nos hôtes, une sobriété énergétique pour la planète.
Une écogestion : gestion différenciée des espaces naturels, produits éco-labellisés, tri sélectif, compost … l’OEcocentre de la Bergerie de Villarceaux veille à minimiser la production de déchets dans ses activités et à sensbiliser ses hôtes et salariés aux éco-gestes.

Un espace agro-écologique, un espace de biodiversité : les champs cultivés, les pâtures et les prairies sont conduits en agriculture biologique depuis plus de 20 ans. L’absence de traitement chimique, la plantation de haies, la gestion raisonnée de la forêt, le bois mort laissé sur place, le suivi des populations par les associations de chasse, l’absence de lâchés de gibiers, une apiculture soucieuse de ne pas faire concurrence aux abeilles sauvages …

Pourquoi un Œcocentre ?

Le terme « Œcocentre » que nous employons pour désigner le centre de séminaire de la Bergerie est un clin d’oeil au mot « Œconomie ». Il s’agit d’un vieux mot français, hérité d’avant le siècle des Lumières et construit à partir des racines grecques « oikos » – la maison, le foyer – et « nomos » – l’usage, la règle de conduite. Le premier sens du mot Œconomie peut se traduire comme « l’art de bien administrer une maison » ou « la bonne gestion des ressources ». En faisant référence à ce terme aujourd’hui utilisé par certains économistes et chercheurs, nous soulignons notre attachement à gérer écologiquement toutes les ressources naturelles au sein de l’Œcocentre de la Bergerie : déchets, alimentations, énergie, etc…